Communiqués et dossiers de presse
53 pistes d’actions identifiées par les groupes de travail de la SRI Occitanie

19/02/2019

La gouvernance de la Stratégie Régionale de l’Innovation s’est réunie le 15 janvier dernier à Toulouse pour présenter le bilan de ses activités 2018. Depuis fin 2017, ce sont près de 400 acteurs (entreprises, laboratoires publics et institutions) de l’ensemble du territoire régional qui ont été mobilisés dans les sept groupes de travail liés aux domaines prioritaires de spécialisation de la SRI Occitanie. 53 pistes d’actions pour l’innovation sont en cours.

La Stratégie régionale de l’innovation pour une spécialisation intelligente (2014-2020) constitue la ligne directrice de la politique de l’État et de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en matière de développement économique par la recherche et l’innovation. L’Agence AD’OCC est responsable de sa gouvernance opérationnelle. L’Etat et la Région partagent cette ambition mise au service de la compétitivité des territoires.

Le processus SRI pour une spécialisation intelligente s’est construit autour de sept domaines prioritaires*, en s’appuyant sur les grands enjeux de société et les potentiels économiques régionaux. Ainsi, en 2018,la SRI Occitanie a organisé 45 réunions de travail réunissant 428 acteurs** de l’ensemble du territoire Occitanie : 173 entreprises, 153 laboratoires publics, 176 institutionnels) pour 53 actions ou pistes d’actions identifiées.

Parmi ces actions, 13 thématiques sont exploratoires, 12 actions ou projets sont en émergence, 16 actions ou projets sont en cours et 4 actions ou projets sont terminés***.

Exemples d’actions menées
  • La lettre de mission confiée à Thierry Cammal, Directeur Général de Renault Software Labs à Toulouse, par Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée et Pascal Mailhos, alors Préfet de Région, pour piloter le comité stratégique de filière « véhicule autonome et connecté ».
    Ce dernier rassemble les industriels de la filière, les établissements de formation, les laboratoires régionaux et les sites d’expérimentations. Les résultats sont attendus en avril 2019.
  • Le groupe de travail « Productions agro-alimentaires territorialisées et valorisation de la biomasse » a mis en avant la pertinence de s’intéresser à une filière de légumineuses en Occitanie. Ainsi, le projet FILEG a été lancé avec le but de faire émerger une filière légumineuse dans la région à destination de l’alimentation humaine et de l’alimentation animale. Le thème de la bioéconomie est également au cœur des travaux.  Une convention d’affaires sur la bioéconomie en Occitanie, CARB2019 sera organisée le 28 mars 2019.
  • Le groupe de travail « systèmes intelligents et chaîne de la donnée numérique » a mis en lumière les forces de l’Occitanie sur les technologies quantiques et a fait émerger une « filière quantique ». Inscrit dans cette dynamique, IBM a inauguré son centre d’excellence quantique à Montpellier et un projet QuantUM se développe à l’Université de Montpellier. Il permettra l’identification des cas d’usages visant à démontrer « l’avantage quantique » dans des domaines tels que l’optimisation des flux logistiques ou la chimie
  • La structuration de la filière cybersécurité et la création d’un centre « expert » pour la sensibilisation des entreprises aux cyber-attaques se feront en lien avec le groupe de travail « systèmes intelligents et chaîne de la donnée numérique ». Le projet de centre sera présenté au mois de juin lors des Rencontres Régionales de la Cybersécurité à Toulouse.
  • Deux études stratégiques sont menées par le groupe « matériaux et procédés pour l’aéronautique et les industries de pointe » : une sur les « matériaux intelligents » et l’autre sur le recyclage des matériaux composites, inorganiques et des métaux stratégiques. Les résultats seront connus en juin 2019.
  • La structuration de la filière Silver Economie à l’échelle régionale est en cours. La feuille de route sera connue fin mars 2019.
  • Le développement d’une filière industrielle des thérapies innovantes telles que la thérapie cellulaire est accompagné par le groupe « Médecine et santé du futur ». Une journée est organisée le 19 février sur cette thématique avec les pôles de compétitivité et les principaux acteurs industriels et de la recherche.

Impulsée par l’Union européenne et gouvernée par l’État et la Région, la SRI a été adoptée il y a dix ans par l’ensemble des acteurs de l’innovation. Le renouvellement des SRI en France est proposé par un processus qui doit prendre en compte une approche et des critères dits de « smart specialisation » ou spécialisation intelligente.

contact presse

Anabelle Califano / 05 61 12 57 17 / anabelle.califano@agence-adocc.com
Jérôme Bouchindhomme / 04 99 64 29 36 / jerome.bouchindhomme@agence-adocc.com

www.sri-occitanie.fr

 

* Les sept spécialisations intelligentes retenues jusqu’en 2020 sont :
– Transition énergétique : du développement des ENR aux mutations industrielles
– Systèmes intelligents et chaîne de la donnée numérique
– Productions agro-alimentaires territorialisées et valorisation de la biomasse
– Matériaux et procédés pour l’aéronautique et les industries de pointe
– Médecine et santé du futur
– Economie du littoral et de la mer
– Petit et grand cycle de l’eau.

** Parmi ces acteurs régionaux, l’ensemble des grandes entreprises régionales (Airbus, Pierre Fabre, Engie, EDF, Coop de France, IBM, ATOS, Renault Software, etc.), des PME, des grands acteurs de la recherche et des territoires participent activement à la dynamique stratégique régionale.

***Les 4 actions terminées sont :
Lancement filière nautisme (8/3/2018)
Lancement filière protéines en Occitanie (19/10/2018)
Journée santé sur big data & IA (10/12/2018)
Journée fonctionnalisation des matériaux par addition de charge (11/09/2018) ayant abouti au lancement d’une étude sur les matériaux intelligents.

 


Téléchargements