La spécialisation intelligente Occitanie

L’intégration à la Stratégie Régionale de I’Innovation d’une stratégie de spécialisation intelligente consiste à définir des domaines d’activités stratégiques prioritaires sur lesquels les outils régionaux, nationaux et européens seront fléchés prioritairement. 

Ces domaines constituent une vraie carte d’identité régionale en matière d’innovation et font l’objet d’une animation spécifique impliquant toutes les forces vives d’Occitanie.

Plus de 300 acteurs mobilisés en continu autour de 7 groupes de travail.

Les domaines de spécialisation intelligente

En Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, ce sont 7 domaines de spécialisation qui ont été définis dans le cadre de la Stratégie Régionale de l’Innovation :

 Transition énergétique : du développement des ENR aux mutations industrielles

 Petit et Grand cycle de l’eau

 Economie du littoral et de la mer

 Médecine et santé du futur

 Matériaux et procédés pour l’aéronautique et les industries de pointe

 Productions agroalimentaires territorialisées et valorisation de la biomasse

 Systèmes intelligents et chaine de la donnée numérique

 

Au niveau opérationnel, chaque thème de spécialisation donne lieu à la constitution d’un groupe de travail.

Les groupes de travail

Les groupes de travail thématiques sont organisés autour de 3 co-animateurs : un expert de l’écosystème régional et deux experts issus de l’Agence de Développement Economique de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Ces groupes sont constitués de 40 membres, issus de l’industrie, de la recherche et des structures en lien avec l’innovation.

Ces groupes de travail se réuniront ainsi :

  • Réunions plénières une à 2 fois par an, pour un suivi global d’avancement,
  • Réunions en sous-groupe (sur des projets ou actions précises) autant de fois que nécessaire,
  • 2 rapporteurs pour rendre compte au comité de pilotage stratégique une fois par an.

Chaque groupe de travail doit répondre à un enjeu de construction de domaines forts à l’échelle de l’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, tout en assurant une coordination de proximité.

A chaque groupe est assignée une double mission :

  • Emergence d’actions /de projets structurants, répondant aux enjeux du domaine et à fort impact économique pour le territoire,
    • Projets/actions structurants pour le développement et/ ou actions plus orientées marché/ business pour solutions,
    • Un nombre d’actions/projets limités, mais atteignables : 2 à 3 par an par domaine
  • Réflexion prospective.