La spécialisation intelligente Occitanie
Transition énergétique : du développement des ENR aux mutations industrielles

 

Enjeux du domaine

La prise en compte des enjeux énergétiques et environnementaux à un niveau mondial conduit inexorablement à une évolution de nos modes de production, de consommation, d’habitation ou de déplacement.

Concernant les enjeux énergétiques, il s’agit avant tout d’économiser l’énergie dans les domaines du bâtiment, des procédés industriels ou des transports, tout en développant les moyens de production d’énergie renouvelable (vecteur hydrogène, électricité, chaleur, vecteur gaz, solaire à concentration, éolien flottant off-shore). Les enjeux portent aussi sur la gestion et la distribution de l’énergie, permettant une plus large intégration des énergies renouvelables intermittentes et une plus grande flexibilité d’utilisation (stockage, auto-consommation, smart grids …).

Dans ce cadre, les ambitions pour ce domaine de spécialisation en Occitanie/Pyrénées-Méditerranée sont :

  • Contribuer, par l’innovation, à faire de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée la première région à Energie positive 2050
  • Etre un territoire d’expérimentation pour des innovations de rupture sur la production d’énergies renouvelables : solaire, énergies marines renouvelables (éolien flottant), gaz renouvelables (méthanisation, gazéification, power to gaz), carburants alternatifs, biogaz, syngaz, biométhane et hydrogène (biohydrogène, tourisme et hydrogène, hydrogène en site aéroportuaire …)
  • Permettre aux territoires de la région de s’approprier les technologies innovantes de la transition énergétique
  • Etre une région pilote pour la maîtrise des consommations énergétiques, via des innovations dans le bâtiment, l’industrie et les transports
  • Accompagner le développement d’une filière d’avenir sur le démantèlement nucléaire, la déconstruction, la dépollution de site industriels et de produits

Données macro-économiques / compétences

Economie & innovation

(source : étude filières ENR Occitanie – TKM 2018)

  • 638 entreprises,
  • 28 000 emplois,
  • Plus de 50% des entreprises ont été créées après l’an 2000,
  • 26% des entreprises ont une activité d’innovation,
  • 75% ont un effectif <50,
  • Les marchés/filières les plus représentés sont le solaire, l’efficacité énergétique la biomasse énergie et l’éolien,
  • 52% des acteurs identifiés positionnés sur plusieurs filières montrant une capacité à se diversifier,
  • L’efficacité énergétique et le solaire regroupent le plus de créations d’entreprises depuis 5 ans,
  • L’hydrogène et l’hydraulique connaissent la croissance la plus forte depuis 5 ans,
  • Le solaire, l’efficacité énergétique, le stockage et les réseaux intelligent sont les secteurs les plus innovants (source : REPOS),
  • Production d’ENR : Hydroélectricité (68% de l’électricité produite), éolien (17%), PV (11%) & Biomasse (91% de la chaleur produite),
  • Consommation d’énergie : transport (39%), résidentiel (29%), tertiaire (16%), industrie (13%), agriculture (3%),
  • 1 pôle de compétitivité : DERBI,
  • Des clusters WIND’OC, CEMATER.
Recherche & Transfert
  • Recherche : Université de Montpellier, CNRS, Cea Tech, Mines (ALBI, ALES), LBE INRA Narbonne, EPF, LAPLACE, LAAS, IES, LIRMM, IRIT, ENSIACET, CIRIMAT, INSA, IUT Tarbes, IUT Narbonne, IUT de Nîmes, UPVD-PROMES, CIRAD-BioWooEB,
  • CRITT Génie des Procédés, Bioindustries,
  • Plateforme Thémis (PROMES), PACAéro (Laplace), ADREAM (LAAS), SOLIDIA (INSA)
  • Projet HYPORT, AutOCampus …

Animateurs SRI 

Aurélie Beauchart, aurelie.beauchart@agence-adocc.com

Mathilde Convert, mathilde.convert@agence-adocc.com

Caroline Plaza, caroline.plaza@pole-derbi.com